Régime post-grossesse : comment perdre du poids pendant l’allaitement ?

comment perdre du poids pendant l'allaitement

Souvent, les jeunes mamans croient à tort que l’allaitement maternel facilite la perte de poids après l’accouchement. Néanmoins, même si l’allaitement brûle un grand nombre de calories, il nécessite un apport quotidien d’au moins 500 calories de plus qu’une alimentation normale. C’est pour cela que de nombreuses mamans se posent des questions sur les mesures qu’elles pourraient prendre pour perdre du poids durant l’allaitement tout en veillant à ce que le bébé reçoive assez de lait avec les nutriments dont il a besoin pour être en bonne santé ?

En combien de temps peut-on perdre le poids de la grossesse ?

Plusieurs facteurs peuvent influencer la rapidité de votre perte du poids gagné pendant la grossesse, notamment :

  • Le métabolisme
  • Le régime alimentaire
  • La pratique ou non de l’exercice physique et sa fréquence
  • Le poids pris durant la grossesse

Selon la quantité de poids que vous avez prise pendant la grossesse, sa perte peut demander 6 à 9 mois, ou jusqu’à un an. Il y a des femmes qui ne perdent jamais tout leur poids de grossesse.
Les femmes perdent généralement en moyenne 5 kg peu après l’accouchement. Cette perte de poids rapide est due au bébé, au placenta ainsi qu’au liquide amniotique. Le poids perdu peut varier en fonction de la taille du bébé et du taux de liquide conservé pendant la grossesse.
Après cette première perte de poids, si vous voulez en perdre davantage, il faudra absorber moins de calories que ce que vous en brûlez. Mais il vaut mieux pour votre santé de perdre du poids progressivement et de consommer au moins 1 800 calories par jour pendant l’allaitement. Ceci maintiendra la production de lait à un niveau élevé et vous procurera l’énergie dont vous avez besoin.

Comment perdre du poids pendant l’allaitement ?

Plusieurs mesures peuvent être prises pour favoriser la perte de poids pendant l’allaitement, notamment :
La réduction des glucides : diminuer l’apport en glucides peut vous faire perdre perdre du poids plus rapidement mais il faut s’assurer de prendre suffisamment de compléments de protéines, de fruits et de légumes. Néanmoins, il faut toujours consulter un médecin avant d’entamer un régime alimentaire après l’accouchement.
L’exercice : Il faut d’abord demander au médecin une autorisation de faire de l’exercice puis commencer à en faire pendant environ 25 minutes par jour. Il faut privilégier les exercices post-partum tels que le yoga et la marche.
L’hydratation : Il faut consommer en moyenne 12 verres d’eau par jour, soit 2,8 litres environ. Ceci permettra d’éliminer le poids de l’eau dans le corps.
Le repos : Quand on vient d’accoucher, il est difficile de trouver du temps pour se reposer mais il faut essayer de dormir le plus de temps possible. Ceci permettra à votre corps de récupérer et faciliter votre perte de poids. Si vous restez éveillée toute la nuit avec le bébé, il faut alors essayer de faire des siestes pendant que le bébé dort pendant la journée.

La nourriture à éviter pour perdre du poids pendant l’allaitement

Les aliments à limiter pour favoriser la perte de poids pendant l’allaitement sont les suivants :

  • Les aliments contenant des calories vides, comme le soda, les bonbons et les chips.
  • Les sucreries, il a été démontré que ces aliments contribuent à l’inflammation.
  • L’alcool : la consommation pourrait nuire au développement du bébé s’il est consommé en grande quantité.

Comment savoir que son régime alimentaire affecte le bébé ?

Il y a certains signes qui indiquent que le régime alimentaire de la maman affecte peut-être le bébé, notamment l’eczéma, les selles sanglantes, la diarrhée, la constipation, le sifflement, la congestion ou encore les gaz excessifs. Lorsque le bébé présente l’un de ces symptômes, il y a de fortes chances qu’il soit intolérant ou allergique à un aliment dont vous vous nourrissez. Il faut alors immédiatement prendre rendez-vous avec le pédiatre afin d’essayer de l’identifier.
Si le bébé présente des signes d’allergie alimentaire, le médecin vous demandera probablement d’éliminer des allergènes suspects pendant une durée d’environs 3 semaines afin et voir si les symptômes disparaissent.
S’il s’avère que votre bébé est allergique ou intolérant à un aliment, il faut arrêter de le consommer. Toutefois, les allergies pouvant disparaître avec le temps, il faut consulter votre pédiatre si vous souhaitez réintégrer un certain aliment dans votre régime alimentaire.

;;;;;;;;;