Peut on garder un tampon plus de 8 heures ?

Le port d'un tampon hygiénique trop longtemps peut causer un choc toxique très dangereux. Il est donc préférable de ne pas le garder plus de 8 heures.
Pourquoi il ne faut pas garder un tampon plus de 8h ?

Chaque femme est libre de choisir sa protection absorbante pendant les règles. Par mesure de précaution, le temps de conservation pour celles qui choisissent la protection interne ne doit pas dépasser plus de huit heures. Au-delà de ce délai, un tampon devient toxique. Voici un guide pour vous convaincre de changer régulièrement vos tampons.

Combien de temps doit durer l’usage d’un tampon ?

Pour éviter tout risque de SCT, il faut que les femmes sachent équilibrer le flux des règles avec le remplacement des tampons. Selon une étude, l’idéal est de le changer régulièrement toutes les quatre heures, c’est-à-dire 3 fois dans la journée, et grand maximum 8 heures d’affilée, pas plus. D’ailleurs, cette durée est indiquée sur la notice d’emballage. Toujours dans cette notion de temps, l’utilisation d’un tampon pendant la nuit est toxique, c’est le même cas pour la cup menstruelle, mieux vaut choisir une protection externe comme les serviettes hygiéniques.

L’idéal est de changer son tampon 3 fois dans la journée.

Quel est le risque de l’oubli du tampon ?

L’oubli d’un tampon de plus de huit heures consécutives dans le vagin expose la santé des femmes à une maladie dangereuse. Le sang des règles mélangé avec le tampon trop longtemps favorise la multiplication d’une bactérie. Il s’agit du syndrome de choc toxique ou SCT ; c’est une infection provoquée par une toxine bactérienne appelée staphylocoque doré. Cette maladie est à prendre très au sérieux, car elle se manifeste de façon très aiguë. Elle affecte directement le sang après l’infection et provoque une forte fièvre, accompagnée de maux de tête, de malaise et de vomissements. Le choc toxique peut également atteindre les muscles et les reins en causant des douleurs intenses. En cas de manifestation de ces symptômes, il faut vite consulter un médecin pour subir un traitement antibiotique contre le choc toxique.

femme qui a oublié d'enlever son tampon

VOIR AUSSI : 3 astuces pour éliminer la mauvaise haleine naturellement

Comment bien retirer un tampon du vagin ?

À part le remplacement régulier du tampon, il est aussi important de savoir le retirer du vagin pour éviter le SCT. Sachez qu’un tampon ne risque pas de se perdre dans l’abdomen, la paroi est trop étroite pour laisser passer un tampon. Deux cas peuvent se présenter lors du retrait de ce dispositif ; il se peut que la ficelle apparaisse à l’extrémité du vagin. Dans ce cas, il suffit de le tirer légèrement jusqu’à ce que le tampon sorte. Dans le cas où la ficelle ne sortirait plus, il faut attendre que le flux soit assez abondant pour le tampon à l’intérieur. Il faut ensuite pousser comme si vous déféquez et il sortira facilement. Il faut noter que dans ces deux cas, il est essentiel de garder les mains propres avant toute tentative de retrait pour éviter de faire entrer des bactéries dans le vagin. Si jamais, il vous arrive de ne pas réussir à l’enlever vous-même, il faudra recourir à un médecin.

retirer un tampon avec la ficelle

L’utilisation de tampons ou de coupes menstruelles ne présente aucune sensation d’inconfort, d’ailleurs, ils sont idéals pour une journée en piscine. Il faut juste les changer de façon régulière pendant le cycle menstruel car une femme doit toujours rester propre peu importe les circonstances.

VOIR AUSSI : Horloge biologique, mieux comprendre ce phénomène

Un tampon peut-il rester coincé ?

Normalement, la ficelle du tampon est bien attachée et il y peu de risques pour qu’elle casse. Mais que faire si ça arrive malgré tout ? La bonne nouvelle, c’est que le vagin est une impasse. Il y a le col de l’utérus entre le vagin et et l’utérus et il ne laissera jamais passer un tampon. Mais si le tampon est trop enfoncé à l’intérieur ou si on trouve la ficelle, il suffit de mettre les doigts à l’intérieur et de la sortir. La position accroupie est plus facile pour effectuer ce geste. Il malgré tout vous n’arrivez pas à l’extraire, il faut consulter un médecin qui pourra vous aider.

La culotte de règles est-elle une bonne alternative aux tampons ?

Alors que de plus en plus de femmes affirment ne plus du tout être satisfaites par l’utilisation des tampons, il est peut être temps pour vous de prendre une décision en choisissant une alternative ! En effet, alors que cela pouvait être plus compliqué par le passé, on retrouve aujourd’hui de plus en plus de solutions alternatives aux tampons, comme les culottes menstruelles. Et si bon nombre de femmes ont choisi de se tourner vers des culottes de règles plutôt que des tampons, cela n’a rien d’un hasard !

Ainsi, comme vous pourrez le voir sur cette boutique en ligne, il se trouve que la culotte de règles est une alternative plus saine aux tampons. Ainsi, si vous vous posez de sérieuses questions quant au fait de vouloir vous tourner vers des culottes de règles ou non, vous trouverez toutes les réponses à vos questions, même les plus difficiles ! Par ailleurs, en plus de pouvoir vous rassurer sur les culottes menstruelles, vous aurez aussi la possibilité de vous procurer vos premières culottes de règles à un prix défiant toute concurrence : il serait dommage de ne pas en profiter !

Notez cet article