Comment le régime sans féculent fonctionne t-il ?

Le régime sans féculents consiste à ne plus manger glucides complexes et de sucres lents tels que les pâtes et le riz pour perdre du poids. Il est cependant essentiel de compenser avec des aliments riches en fibres pour garder de l'énergie. Voici donc comment faire pour maigrir sans féculents tout en restant en bonne santé !
régime sans féculent

Quand on veut se débarrasser vite de ces kilos superflus, on est bien souvent capable de tout, jusqu’à se plier à tout type de régime drastique. De nos jours, on compte parmi les différents régimes de perte de poids ceux qui ont tendance à supprimer certains types d’aliments, notamment le régime sans féculents. Dans cet article, nous examinerons le sujet de plus près, en abordant plusieurs points tels que : le rôle des amidons, quels sont les aliments qui en contiennent et par quoi les remplacer, ainsi que les avantages et les risques liés à ce type de régime.

Un régime sans féculents : de quoi s’agit-il ?

Le régime sans féculents a souvent pour but de ne pas apporter à l’organisme sa principale ressource énergétique afin de le conduire à exploiter ses stocks énergétiques ou à emprunter d’autres canaux de création de valeur énergétique. Par conséquent, on souhaite parvenir à une perte de poids immédiate car les corps va puiser son énergie dans vos réserves de graisses.

On compte une grande variété de diètes sans amidon. Ces régimes imposent une limitation des féculents à un degré plus ou moins important en fonction de la technique suivie, ce qui entraîne des résultats différents. Aujourd’hui, la méthode cétogène représente l’un des régimes les plus révélateurs d’une diète sévère sans amidon. Un régime efficace mais il est essentiel de compenser par d’autres aliments pour garder un apport en énergie suffisant.

Qu’apportent les féculents dans notre alimentation ?

Bien qu’ils soient accusés de toutes sortes de problème de santé, les féculents sont tout aussi indispensables à un organisme en excellente forme. En tant que source de sucres lents et de forte teneur en amidon, ils servent de carburant essentiel pour l’organisme. Plus encore, notre cerveau s’avère justement une entité fortement tributaire des glucides. En d’autres termes, il fonctionne exclusivement grâce au glucose.

Les féculents favorisent par ailleurs la sensation de rassasiement en procurant une énergie à la fois solide et permanente au corps. Par ailleurs, il convient de préciser que ces aliments sont non seulement une importante source de fibres nutritionnelles, mais aussi de vitamines ainsi que de minéraux.

Est-ce mauvais pour la santé de ne pas manger de Féculent ?

Les féculents sont une catégorie d’aliments riches en glucides complexes, également appelés « sucres lents ». Grâce à l’amidon, vitamines, minéraux et fibres alimentaires, les féculents couvrent normalement près de 50% de l’apport alimentaire quotidien d’une personne. En d’autres termes, ils sont la principale source d’énergie du corps. C’est pour cette raison qu’ils sont appréciés par les sportifs pour leur apport en énergie.

Ainsi, dans un régime non féculent, l’objectif principal est de permettre à l’organisme d’obtenir l’énergie dont il a besoin à partir des réserves de graisse en préconisant un apport calorique très limité.

Vous l’avez compris, se passer des féculents aide donc à maigrir, mais risque d’influer négativement sur votre état de forme. Pour rester en bonne santé, il faut donc éviter de se passer totalement des féculents pendant une longue période. Ou alors, vous devrez compenser avec des substituts tels que le potimarron, tagliatelles de légumes, tofu, légumes verts, légumes secs, graines et les céréales (Quinoa, millet, boulgour, sarrasin, avoine)…

Les aliments non inclus dans une alimentation sans féculents

Puisque les féculents entraînent la présence de glucides lents au niveau de notre corps, leur suppression de l’alimentation signifie la suppression de tous les ingrédients qui en sont composés, y compris :

  • Pain et les aliments qui y sont liés : tout produit à base de farine tel que le pain blanc ou toasté, la biscotte ainsi que les pâtisseries.
  • Les céréales ainsi que les denrées alimentaires semblables : y compris froment, le riz, ainsi que les pâtes, et l’avoine, et la liste est encore longue.
  • Légumes à cosse secs ainsi que les légumineuses : y compris les haricots blancs, lentilles, pois chiches et encore d’autres.
  • Les pommes de terre.
  • Les fruits riches en amidon : y compris les bananes, châtaigne, et encore d’autres fruits.

De plus, il faut bannir également tous les produits qui contiennent des sucres rapides, en particulier ceux d’origine industrielle y compris les boissons sucrées, les confitures, les gâteaux et le chocolat, et d’autres sucreries.

féculents

Quels sont les ingrédients qui peuvent remplacer les amidons ?

Dans le cadre d’une alimentation dénuée d’amidon, la prise de protéines ainsi que de lipides doit être importante pour couvrir le manque. Cependant, bannir la prise de féculents implique de se tourner vers des denrées alimentaires à faible teneur en glucides, notamment :

  • Les protéine : y compris les dérivés de lait, la viande blanche, les œufs ainsi que du poisson.
  • Les lipides : y compris les oléagineux et les huiles de type non raffinées.
  • Des légumes à profusion.
  • Les graines et les céréales : quinoa, millet, boulgour, sarrasin, avoine…
  • Fruits à faible teneur en sucre : y compris le melon, framboises, etc.

La bonne nouvelle est que vous pouvez cuisiner de bonnes recettes avec ces aliments sans féculents !

Bienfaits et inconvénients de la diète sans amidon

Le régime sans féculents possède ses avantages, toutefois, il faut rappeler que les amidons et féculents comptent pour 50 % du total des apports quotidiens en calories. Il est donc essentiel de souligner qu’un régime pauvre en féculents comprend également des risques.

Avantages

Les bienfaits de ce type de régime sans amidon résident dans les points suivants :

  • Amaigrissement rapide et accélérée.
  • Une baisse du niveau de glycémie dans le sang.
  • Une limitation de la prise de gluten en cas de sensibilité ou d’intolérance.

Inconvénients

En tant que régime contraignant, la diète sans féculents entraîne plusieurs risques à plus ou moins brève échéance. Citons ici quelques-uns de ces risques :

  • Une fatigue extrême.
  • Possibilité de faire une hypoglycémie.
  • Baisse de moral et nervosité.
  • Une baisse des aptitudes intellectuelles et une perte de concentration.

Vidéo bonus : 3 raison de ne pas manger de féculents

Est-ce que votre corps a vraiment besoin de féculents pour être en bonne santé ? Et quelle sont les avantages de ne pas en manger ? La réponse dans cette vidéo !