Parent hélicoptère : qu’est-ce que c’est et comment changer ?

parent helicoptere solutions

L’amour inconditionnel des parents n’est pas toujours bon. En effet, certains en font trop, même inconsciemment, et cela nuit au bien-être de l’enfant. C’est le cas des parents hélicoptères, toujours présents près de leurs progénitures afin de leur éviter les dangers et les difficultés. S’ils le font pour la bonne cause, ce comportement peut toutefois s’avérer inapproprié. Découvrez en détails ce qu’il en est, ainsi que les solutions pour changer.

Qu’est-ce qu’un parent hélicoptère ?

Un parent hélicoptère plane au-dessus de son enfant. C’est d’ailleurs de là que vient cette appellation. Il a donc souvent tendance à veiller à ce qu’il n’arrive rien de fâcheux à son enfant. Tout le temps sur le dos de ce dernier, il cherche à contrôler sa vie afin de le protéger des dangers auxquels il peut faire face.

Malgré sa bonne foi dans l’éducation de son enfant, sa stratégie est remise en question. En effet, en dépit de la protection qu’il offre, il peut nuire à la vie de sa progéniture. A travers des gestes, des décisions ou même des paroles, celle-ci peut avoir l’impression de ne rien pouvoir faire. En d’autres termes, son enfant peut se sentir prisonnier, contrôlé et surtout, dépendant de son parent.

Un parent hélicoptère est donc tout simplement un parent surprotecteur. Il est tout à fait compréhensible qu’il veuille protéger son enfant. Cependant, ce dernier risque de perdre son autonomie et devenir entièrement dépendant de lui. Mais, à un moment donné, l’enfant a besoin de voler de ses propres ailes. Pourtant, à cause de l’éducation qu’il a reçue, il se sent parfois incapable de franchir le pas sans demander l’aide de son parent. Il aura ainsi tendance à quémander de l’aide et ne pas avoir confiance en lui.

VOIR AUSSI : Bébé difficile : comment ne pas craquer ?

Parent hélicoptère : ce qu’il faut changer

Le besoin de protéger son enfant de tous les dangers est inné chez tous les parents. Cependant, il ne faut pas en faire trop. Par conséquent, chaque parent se doit d’apprendre à protéger ses progénitures sans nuire à leur indépendance et à leur liberté. En faites-vous partie ? Découvrez comment changer cette attitude.

Guider son enfant

Tout commence par changer la stratégie employée pour éduquer votre enfant. Le principe n’est pas de tout faire ou de tout subir à la place de votre enfant. À la place, guidez-le dans le droit chemin et apprenez-le à faire face tout seul à de nombreuses situations. Commencez petit à petit, en lui inculquant, par exemple, les gestes nécessaires pour réaliser une tâche.

Il est vrai qu’éduquer un enfant n’est pas facile, et vous pouvez avoir tendance à l’accompagner à chaque pas qu’il fait. Néanmoins, nul besoin d’en faire trop. Au lieu de faire les choses pour lui, montrez-lui comment le faire. Prenez exemple :

  • Montrez à votre enfant un couteau, et expliquez-le le principe de cet ustensile,
  • Utilisez le couteau pour découper un fruit, par exemple, afin de montrer à votre enfant ce qu’il faut faire,
  • Donnez-lui ensuite un fruit à découper, et regardez-le faire,
  • N’intervenez que s’il n’y arrive vraiment pas, et incitez-le à recommencer sans votre aide.
parent helicoptere

Soutenir et accompagner son enfant

Un parent hélicoptère supprime les obstacles pour son enfant, ce qui n’est pourtant pas bon pour l’éducation de ce dernier. Par conséquent, au lieu de régler les problèmes à sa place, optez pour une approche différente, dans laquelle vous l’aider à les résoudre.

Lorsque votre enfant fait une bêtise, par exemple, vous pouvez lui apprendre comment agir en conséquence. Montrez-lui les gestes qu’il doit faire au lieu de tout effacer derrière lui. Voici un cas :

  • Votre enfant a renversé vos pots de fleurs,
  • Invitez-le à tout remettre en place et à nettoyer les dégâts,
  • Aidez-le à comprendre le mal dans ce qu’il a fait et les raisons pour lesquelles il doit agir en conséquence.

VOIR AUSSI : 10 astuces pour gérer sereinement les devoirs à la maison !

Avoir confiance en son enfant

C’est peut-être le point clé pour se défaire petit à petit de votre fâcheuse tendance à être un parent hélicoptère. Tout est une question de confiance, et ce, même envers vous-même. En effet, vous ne pouvez pas protéger indéfiniment votre enfant des dangers et des difficultés de la vie. En revanche, vous pouvez lui témoigner votre amour et votre confiance, pour l’inciter à prendre des décisions appropriées en toutes situations.

Discuter avec son enfant et s’informer

La communication est essentielle au sein d’une famille. Autrement dit, prenez le temps de discuter avec votre enfant et de partager vos expériences entre vous. Les avantages sont multiples :

  • Vous êtes au courant de ce qui se passe dans la vie de votre enfant,
  • Vous pouvez lui donner des conseils adéquats pour qu’il puisse surmonter les obstacles,
  • Il peut vous parler de ses soucis sans gêne si peur,
  • Vous développez un lien fusionnel, sans pour autant que vous ne vous immisciez entièrement dans sa vie.

Par ailleurs, pour vous aider à faire face à votre besoin de surprotéger votre enfant, n’hésitez pas à en parler à votre entourage. Vous pouvez y recueillir des conseils précieux pour mieux gérer votre relation avec votre enfant.

Notez cet article